arbre décoratif

Peinture instinctive et vagabondages

Cet été fut riche en évènements que j’ai très envie de vous raconter ici. De nouvelles photo, de nouvelles aventures et de nouvelles idées. La première concerne mes premiers pas avec la peinture abstraite. Comme beaucoup, j’ai longtemps été peu attirée par ce type de peinture et ne cherchais pas forcément à en connaître la subtilité. Et puis une jour, j’ai franchi le cap.
Pinceaux, brosses, bouteilles de peinture et toiles de différentes tailles sont entrés dans ma vie.

Commencer à peindre sans but particulier. Laisser l’instinct et le mouvement guider le tracé et le travail des couleurs. Petit à petit, c’est tout un monde qui prend forme. Petit à petit c’est une histoire qui s’écrit. Notre esprit se libère, la peinture est l’encre de notre imagination. C’est un festival d’émotions, d’expérimentations et de découvertes.C’est un feu d’artifice de pensées non contrôlées. L’issue est une surprise tant bien pour le peintre que pour celui qui posera son regard sur la toile. Chacun y ressent un message unique et celui-ci est différent d’un regard à l’autre.

C’est cette liberté presque totale qui m’a fait apprécier la peinture abstraite, que je préfère nommer ici : peinture instinctive. Je pense que chacun est capable de réaliser quelque chose d’abstrait et de magnifique s’il se prête au jeu. Ne pas réfléchir ses mouvements, ne pas chercher quelque chose qui ressemble au concret. Juste la toile, la peinture et nous.

Je vous présente ici mes deux premières peintures instinctives :

Into the storm - peinture acrylique jessica menichelli

 

Into The Storm

 

Fournaise peinture acrylique Jessica Menichelli

Fournaise

“Des chaudrons de lave, l’air brûlant qui circule dans nos poumons. Il n’est pas toujours facile d’avancer sous une telle chaleur, pourtant cet obstacle ne nous arrêtera pas. Au-delà de cette traversée se trouve un combat que nous ne devons pas perdre. D’un pas lent et lourd, l’avenir s’ouvre entre les flammes….”

4 Petits mots sur “Peinture instinctive et vagabondages

    1. Merci beaucoup =) . Ce qui est super agréable avec ce procédé aussi c’est de voir les choses changer pendant la réalisation. Pour le deuxième au départ j’étais partie au hasard sur une ambiance désertique et tout à changé au fur et à mesure.

    1. Tu sais, si j’ai pris des cours de dessin, je n’ai jamais eu de cours de peinture. Sauf une fois il me semble, un cours sur le mélange des couleurs à partir de seulement 5 peintures (cyan, magenta, jaune,blanc et noir). Le plus important est d’être inspirée et d’avoir le matériel qui nous convient (quelques pinceaux de plusieurs tailles, les couleurs primaires et un papier/carton/toile qui nous fait envie). Au-delà des couleurs tu peux t’amuser avec les textures aussi, tu as presque tous les droits en peinture ! Donc je pense qu’on peut s’éclater même sans passer par un apprentissage classique. Choisis un support, les couleurs qui t’intéressent et expérimente. A force tu gagneras en aisance. Et si tu veux t’orienter vers de l’art figuratif tu auras surement besoin de quelques connaissances en anatomie et en lumière mais il y a des centaines de méthodes : observation, sur le web, en cours ou simplement en pratiquant :).

      Merci énormément pour tes commentaires =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *